webleads-tracker

La formation a bien été ajoutée au panier.

Les formations sélectionnées ont bien été supprimées du panier

Cette formation fait déjà partie du panier.

Catalogue
Sur-mesure
Contact

Home Financer les formations professionnelles des salariés avec le CPF

Financer les formations professionnelles des salariés avec le CPF

Depuis la mise en place de l’application “Mon Compte Formation”, le Compte Personnel de Formation (CPF) connaît un développement fulgurant. À destination des salariés, des intérimaires, des demandeurs d’emploi, ou encore des apprentis, il permet de financer de nombreuses actions de formations.

Vous voulez faire monter en compétences vos équipes ou alors, certains de vos collaborateurs souhaitent évoluer dans votre entreprise ? Interfor vous accompagne et vous donne les démarches à suivre pour financer leurs formations professionnelles.

 

Pourquoi faire appel au CPF pour financer les formations professionnelles de ses salariés ?

Le compte personnel de formation est un dispositif adressé à toute personne active de cumuler des droits à la formation. Suite à la loi “Avenir professionnel”, celui-ci est crédité en euros chaque année travaillée, à hauteur de 500€. Ce montant varie selon le niveau de qualification du bénéficiaire et de son contrat (en temps plein ou partiel). Le plafond est fixé à 5000€ (ou 8000€ pour les personnes non qualifiées).

Mobilisable tout au long de la vie professionnelle, le CPF est un véritable tremplin. Les avantages sont considérables : il permet de se spécialiser, en développant ses connaissances et ses compétences. Celles-ci sont valorisables grâce à l’obtention d’une certification, d’un diplôme ou d’un titre, en fin de formation.

 

Comment financer les formations professionnelles de ses salariés ?

Toutes les formations éligibles au CPF sont recensées sur “Mon Compte Formation”. Elles doivent obligatoirement être enregistrées au RNCP (Registre National des Certifications Professionnelles). Pour les salariés, leur financement fait l’objet de deux cas de figure différents.

  • La demande de formation est à l’initiative de l’employeur :

La formation professionnelle est préalablement définie dans le plan de formation de l’entreprise. Elle s’inscrit dans une stratégie de progression des services, en répondant à des besoins précis.

Dans le cas présent, c’est l’employeur qui prend la décision de faire monter en compétences l’un de ses collaborateurs. Pour la prise en charge de la formation, l’entreprise doit se rapprocher de son OPCO (Opérateur de Compétences).

  • La demande de formation est à l’initiative du salarié :

Ici, c’est l’employé qui choisit d’engager une action de formation, sélectionnée par ses soins. Pour ce faire, il en fait la demande auprès de l’organisme de formation, qui a ensuite 48 heures pour envoyer son offre. Le salarié peut ensuite mobiliser ses droits, directement depuis “Mon Compte Formation”.

La plateforme est particulièrement simple d’utilisation. Une fois son numéro de sécurité sociale et son mot de passe saisis, il n’a plus qu’à chercher la formation correspondant à ses attentes. Toutefois, les droits disponibles au titre du CPF sont parfois insuffisants. L’employé a alors la possibilité de procéder à une demande d’abondement auprès de son entreprise.

Dans ce cas, l’employeur transmet le montant restant à financer depuis le portail d’information des Employeurs et des Financeurs. La Caisse des Dépôts s’occupe ensuite de verser la somme sur le compte personnel de formation du bénéficiaire.

 

Découvrez nos formations professionnelles éligibles au CPF : Accéder au catalogue.

Qualiopi
Iperia
Linguaskill
Négoventis
Elisabeth Breton
CLOE
Pipplet
BULATS
Prap
DataDock
Veritas
CCI
Ogdpc
TOEIC
Cnaps
TOSA